La Gazette de Noël
Publié le 24 Décembre 2016 par GazetteEC


  

Lutins d'Epicube, bonsoir !

Bienvenue dans la dernière Gazette de 2016.

Le hasard a fait que le réveillon de Noël du 24 décembre 2016 tombe... un samedi ! Une occasion on ne peut plus idéale pour vous proposer une édition spéciale de notre journal, consacrée intégralement aux festivités de Noël qui ont commencé depuis le 1er décembre sur Epicube.

Le Père Noël va arriver dans votre maison d'ici quelques heures (du moins, il va essayer de passer par votre cheminée). Avant de commencer à vous faire un repas digne de ce nom et de déballer tous vos cadeaux, profitez de ces quelques centaines de lignes qui vont clore toutes les animations de Noël auxquelles vous avez pu assister durant ces dernières semaines.

AU SOMMAIRE CETTE QUINZAINE

➔ RÉSULTATS DES CONCOURS

Vous les attendiez, voilà qu'ils vont bientôt arriver !

Pendant 3 semaines, vous avez eu l'occasion de vous mesurer aux autres sur 3 concours différents, soigneusement organisés par le staff d'Epicube : le concours de rédaction, le concours de graphisme, et le concours de skin !

Les résultats sont tombés, et il n'y a qu'un seul endroit où vous pourrez savoir si oui ou non vous avez convaincu : la Gazette de Noël !

Squamee vous annoncera les noms des heureux gagnants dans une rubrique spéciale.

 

➔ DÉCEMBRE SUR EPICUBE : QUEL BILAN ?

Mais il n'y a pas eu que ça ! Entre les concours sur Twitter et les concours organisés directement sur TeamSpeak, autant vous dire qu'il n'y a pas eu de quoi s'ennuyer sur le serveur.

Les Chiffres en Vrac en Tart' vont dresser un bilan de tout ce qui aura été proposé depuis le 1er décembre sur Epicube, et vont aussi mesurer à quel point vous avez pris part à ces événements.

 

➔ DÉCEMBRE SUR EPICUBE : LES COULISSES

Pendant le mois de Décembre, c'est tout le staff du serveur qui a été mis à contribution pour organiser les festivités. Un exemple tout simple : notre équipe de rédaction qui s'est mobilisée pour vous proposer un numéro spécial de la Gazette, même pendant les vacances !

Mais il y a tellement d'autres cas, et Color va vous donner une occasion de découvrir comment tous les events ont pu être tenus en un temps record ! C'est dans l'édition spéciale du Mini-Reportage.

 

Mais parce qu'il ne faut rien changer aux habitudes, Happlay vous fera un (petit) récapitulatif des nouveautés qui ont été apportées au serveur ces 15 derniers jours, tandis qu'Idrally vous racontera un conte de Noël... enfin, c'est ce que l'on croit, parce que sa forme nous paraît relativement... étrange. Bref, vous verrez ça par vous-mêmes.

L'édition spéciale Noël de la Gazette d'Epicube commence tout de suite ! Bonne lecture à toutes et à tous !

Ho ho ho ho ho

 

En voilà une belle coïncidence, notre bi-mensuel tombe exactement pour le réveillon, et avec quelques nouveautés sympathiques faisant suite à la VIP Update.

Bienvenue pour cette onzième Récap' de la Quinzaine, bonne lecture !

▶ CÔTÉ JEU

➔ CHAOS
⤷ Ajouts pour les Legends

SkyLouna a ajouté quatre parachutes pour les joueurs Legend, le tout nouveau grade de Epicube.

Ces joueurs profiteront également du Coffre Épique, un concentré d'objets et de cosmétiques, le tout réservé pour les joueurs Legend.

Pour ceux qui voudraient profiter de ces avantages, vous pouvez acheter le nouveau grade sur la boutique et profiter des promotions de Noël-50%.

 

➔ SHEEEPWARS
⤷ Nouvelle map : Star Destroyer

C'est pour la sortie du film Rogue One — plongé dans l'univers de Star Wars et reliant les épisode trois et quatre — que le builder Lundgren1957 nous offre cette superbe map de jeu.

Vous aurez l'occasion de vous affronter sur deux destroyers, au milieu d'astéroïdes, dont l'un aux mains de rebelles tentant de lutter contre l'Empire.


▶ CÔTÉ SERVEUR

➔ EVENT NOËL

Ce mois de décembre est rythmé par une série d'événements organisés par le staff du serveur. Nous vous proposons divers cadeaux à travers plusieurs activités, les résultats seront annoncés un peu plus tard dans la Gazette.

Noël, c'est aussi l'occasion de promotions sur la boutique d'Epicube. Vous aurez ainsi l'occasion de faire de belles surprises à d'autres joueurs ou bien de profiter vous même d'avantages sur le serveur, tout en contribuant au projet Epicube.

⤷ Promotions de Noël

Voici la liste des promotions, valables jusqu'au 26 décembre :

  • -60% sur les grades
  • -45% sur les EpicBoxes
  • -20% sur les GameBoosters 

▶ CÔTÉ ÉQUIPE

➔ NOUVEAUX HELPERS INTERNATIONAUX

Ce ne sont pas moins de quatorze nouveaux helpers internationaux qui nous ont rejoint dernièrement, pour les périodes de fêtes.

Une fois de plus, Epicube se prépare à accueillir des joueurs du monde entier, avec des membres du staff pouvant parler différentes langues, pour aider les joueurs.

 

 

Le mois de Décembre a sans doute été la période de l'année la plus réjouissante pour les joueurs, car c'est durant ce mois qu'Epicube s'est démené pour leur offrir, à sa manière, des cadeaux sur l'ensemble de ses services, et leur faire patienter jusqu'au grand soir de l'Avent.

Cette semaine, je vous propose de découvrir les préparatifs des événements mis en place durant la période des fêtes par les équipes d'Epicube. 

➤ PRÉPARATION DES EVENTS VOCAUX (TEAMSPEAK)

Présents chaque mercredi du mois de Décembre, les concours TeamSpeak sont organisés par Eclesya, robot275, Sim_Hunter et Nausicaah pour le plus grand plaisir des joueurs, qui viennent chanter ou simplement passer du bon temps avec la communauté. 

Les quatre responsables de l'évenement ont organisé les différents jeux du mois de Décembre selon un calendrier bien précis, en réfléchissant aux possibilités (IG, Forum et TS), en fonction des disponibilités et des dates clés (vacances, mercredi, etc.) de chacun.

Ainsi, les jeux vocaux fournis sont variés et chaque membre de l'organisation possède un domaine d'action et des tâches spécifiques.


➤ PRÉPARATION DES EVENTS SUR TWITTER

Les événements sur Twitter sont gérés par l'administration du serveur, et plus particulièrement Chekaviah. En effet, c'est lui qui met en place et dirige la publication des 24 concours de Noël (à raison d'un concours par jour), en déterminant à l'avance les lots à faire gagner et en commandant les miniatures nécessaires à un graphiste de l'équipe.

Une fois le tirage effectué aléatoirement grâce à un site spécialisé, le ou la gagnant(e) est contacté(e) via message privé et est invité(e) à venir récupérer son lot (booster, grade, etc.) directement en jeu. 


➤ PRÉPARATION DU HUB DE NOËL

La préparation du hub de Noël se fait par Bobely et l'équipe de construction, qui préparent des plans et font un "brainstorming" environ 2 mois avant le 1er décembre, afin de concevoir un hub qui innove chaque année et surprenne les joueurs, en proposant des activités ludiques et des "Easter Eggs" sur la thématique de Noël, comme le "jump des dieux", afin d'occuper les joueurs lors de leurs balades sur celui-ci.

Ainsi, toute l'équipe de construction travaille durant un à deux mois sur le projet, en parfaite symbiose avec les autres services du staff, afin de terraformer, construire et décorer le hub, cela en gardant son objectif intact, qui est celui de guider les joueurs vers les différents mini-jeux.


➤ PRÉPARATION DES GADGETS SPÉCIAUX

Parce que la période de Noël doit avant tout être festive, quoi de mieux que d'offrir des cosmétiques spéciaux aux joueurs afin qu'ils s'amusent avec leurs amis ?

Tel est le défi relevé par le développeur SkyLouna (l'homme derrière des mini-jeux tels que MouTron, DiscoSheep et plus récemment Chaos), qui a oeuvré durant plusieurs mois dans l'ombre, à hauteur d'environ deux jours par semaine.

Mais SkyLouna a commencé à  travailler les effets de kill avant la sortie du mini-jeu Chaos, et s'est occupé des pets spéciaux en "4-5 jours..". Quant aux gadgets, ceux-ci lui ont pris la majeure partie de son temps de développement, de part leur diversité et leur complexité. 


➤ PRÉPARATION DE LA GAZETTE SPÉCIALE

Enfin, en ce qui concerne l'équipe de rédaction, celle-ci a préparé, sous la houlette de Tart' et Scriptiones, une Gazette spéciale (que vous êtes en train de lire !), qui se positionne en tant que Gazette hors-série, et remplace de ce fait la Gazette traditionnelle publiée toutes les deux semaines.

Ainsi, certains ajustements ont été faits afin d'adapter le contenu rédactionnel à la thématique de Noël, tout en gardant des rubriques pertinentes et en conservant le format et la mise en page habituellement mis en place. Dès lors, des rubriques telles que l'EpicTip et Le Courrier Des Lecteurs ont été omises car elles ne correspondaient pas au thème de ce numéro hors-série.


En conclusion, vous avez pu constater que l'organisation des événements du mois de Décembre ne s'est pas faite en un jour, et que derrière chaque nouveauté se cachent souvent des dizaines d'heures de travail.

Joyeux Noël ! 

 

 

On ne peut pas dire que ce sont les concours qui ont manqué ces dernières semaines ! Pendant tout le mois de Décembre, Epicube vous a proposé au moins 1 concours par jour pour fêter l'arrivée de Noël en notre compagnie.

Depuis ce soir, tous nos events spéciaux sont terminés, et l'heure est maintenant venue de dresser un bilan de ce marathon fou démarré le 1er décembre. Combien de concours ? Qu'est-ce qui a été remporté ? Combien de joueurs ont participé ? Toutes ces questions vont trouver dès maintenant leur réponse dans ce numéro spécial des Chiffres en Vrac !

Les chiffres présents dans cette édition ont tous été collectés le 23/12/2016 au soir, à l'exception des chiffres du dernier concours Twitter, récoltés ce samedi 24/12/2016.


☑ 35

C'est le nombre total de concours qui ont été organisés par Epicube en 25 jours (du 1er au 24 décembre 2016), tous supports confondus (Twitter, Forum, TS, etc.).

En décomposant ce nombre total, nous nous retrouvons avec :

  • 24 concours organisés sur Twitter [68,6%] ;
  • 3 concours organisés sur le forum (Rédaction, Graphisme, Skin) [8,6%] ;
  • 8 concours organisés sur TeamSpeak (Blind Test, Build, Karaoké, ...) [22,9%].

Tout ceci nous donne une coquette moyenne d'environ 1,5 concours par jour organisés durant ces 24 derniers jours.

Pour vous dire à quel point nous n'avons pas l'habitude d'organiser autant de concours en si peu de temps, sachez qu'en période banale (c'est-à-dire sans grand événement particulier) nous aurions mis environ 2 ans et 11 mois pour vous en proposer le même nombre. Car en moyenne, nous ne faisons qu'un concours par mois.

Ça vous aurait largement laissé le temps de faire le tour du monde à bicyclette plusieurs fois !


☑ 188

C'est le nombre total de lots que nous avons distribué à l'issue de tous ces concours.

Nous n'avons pas le descriptif de chaque lot, sinon cela serait bien trop long et ennuyeux à détailler.

En revanche, voici la liste complète de tout ce que nous avons donné aux heureux gagnants pendant tout le mois de Décembre, tous concours confondus :

  • 575 000 EC ;
  • 315 000 LC ;
  • 320 cartes Epicube ;
  • 320 autocollants Epicube ;
  • 225 coffres ;
  • 225 clés ;
  • 61 Game Boosters ;
  • 20 tokens de reset des stats ;
  • 16 T-Shirts Epicube ;
  • 12 grades Legend ;
  • 11 Hosts de 30 jours ;
  • 10 grades VIP ;
  • 10 vaches champi ;
  • 6 grades EpicVIP ;
  • 5 grades VIP+ ;
  • 3 comptes Minecraft.

Quand on regarde tout ça, il y a de quoi penser que ce sont des cadeaux tout à fait colossaux. Et effectivement, tous ces lots réunis coûteraient à l'achat pas moins de...

6 582 € !

Autant dire que pour vous nous avons sorti le chéquier.


☑ 37 429

C'est le nombre total de participations aux concours de Noël qui ont été organisés sur Twitter.

Alors bien sûr, un même joueur peut avoir tenté sa chance plusieurs fois, mais si on devait comparer toutes ces participations cumulées à la population d'une ville, on se rapprocherait de celle de Montélimar, ville du 26 (Drôme), à proximité de Valence.

Nous avons recensé en moyenne 1 560 participations à chacun des concours réalisés sur Twitter. S'il y en a un qui a mobilisé les foules plus que d'autres, c'est bien celui du 08/12/2016, où 2 636 joueurs ont essayé d'empocher le gros lot. En revanche, on peut dire que le 10/12/2016 les chances pour chacun de gagner étaient plus grandes, vu que vous n'étiez que 1 074 à avoir participé ce jour-là.

Quoi qu'on en dise, les chiffres restent assez impressionnants, et montrent votre engouement pour de tels happenings !


Voilà tout pour ces chiffres consacrés aux concours de Décembre sur Epicube. Ils viennent de montrer que même pour de simples "Je clique = Je participe", on peut trouver de sacrées mines d'information.

Bien évidemment, il nous paraît indispensable de vous remercier pour votre participation constante à tous les programmes organisés par le serveur pendant ces 3 dernières semaines, et nous vous donnons d'ores-et-déjà rendez-vous très vite pour de nouveaux concours, toujours aussi généreux en cadeaux !

En attendant, la Gazette de Noël continue.

 

 

Noël approche à grands pas. Bientôt, il sera l'heure de célébrer cette fête en famille autour d'un bon repas chaud avant le moment tant attendu : l'ouverture des cadeaux. Aujourd'hui, il est également temps pour nous de vous dévoiler les résultats des concours mis en place pour la période des fêtes de fin d'année.

Trois concours ont été organisés par l'équipe d'Epicube afin que les joueurs puissent nous montrer leurs talents dans les différents domaines proposés tels que l'écriture, le graphisme et la création de skins

Vous retrouverez donc les résultats de ces concours ci-dessous. Nous tenons particulièrement à remercier tous les concurants et nous les félicitons pour leurs nombreuses participations. 


★ GAGNANTS DU CONCOURS DE RÉDACTION

Pendant deux semaines, les joueurs ont eu l'opportunité de nous montrer leurs talents pour l'écriture grâce à ce concours ayant pour thème "Conte de Noël sur Epicube". Le jury était composé de membres de l'équipe de Rédaction ainsi que de la Modération Forum.

Suite à une lecture de toutes les participations, nous avons retenu plusieurs textes qui correspondaient le plus au thème et que nous avons particulièrement apprécié.

Trois d'entre eux ont été selectionnés pour figurer dans le classement et un dernier texte a reçu une mention spéciale.

– Toutoutatou

La troisième position dans ce classement revient à Toutoutatou.

Son histoire nous parle d'un jeune homme courageux affrontant diverses épreuves afin d'atteindre son objectif : sauver Noël. C'est une belle histoire qui nous montre que le courage est une force et qu'avec beaucoup d'efforts, on peut atteindre son objectif et devenir un héros.

Nous le félicitons tout d'abord pour cette troisième place sur le podium et comme récompense, il recevera une somme de 1 500 LC et 5 000 EC

LIRE L'HISTOIRE DE TOUTOUTATOU
 

Attention : il s'agit du texte original, publié tel quel par son auteur.

Le soleil pénétrait dans la chambre, la chaleur était torride, rien ne semblait signifier que la saison de l'hiver venait de débuter. Pas le moindre flocon de neige n'était tombé depuis deux longues années. Et rien ne laissait présager un retour à la normal. Le soleil commença à chatouiller le visage de Lilian. Peu à peu les rayons lumineux emplirent la pièce, et l'adolescent de dix-sept ans sortit de sa torpeur.


- Hum … J'ai bien dormi. Mais quelle chaleur, j’étouffe. J'ai les lèvres desséchées, il faut que j'aille boire quelque chose.


Lilian descendit au rez-de-chaussée, où l'attendait un petit déjeuner. Il était déjà dix heures et demie, sa soeur et ses parents se trouvaient actuellement au centre du village pour écouter le contre rendu du conseil.


- Oh mon Dieu, il est déjà dix heure passée ! Il faut que je me dépêche si je veux entendre le compte rendu du conseil du village.


Le jeune homme prit un petit déjeuner frugal. Une simple pomme et une petite miche de pain. Lilian traversa la halle d'entrée à toute vitesse et claqua la porte. Une bonne centaine de blocs séparaient l'adolescent du centre d’Epicube. Lilian courait aussi vite que le vent. Plus qu'une longue ruelle pavée et il attendrait la grande place où se trouvait le reste de sa famille. Les maisons se succédaient à une vitesse folle, l'architecture de ces dernières était le plus souvent similaire, seules les couleurs permettaient de faire la différence. L'adolescent commença à entr’apercevoir la foule massée sur la place. Il était rare que tant de personnes soient présentes pour voir les quatre chefs du conseil. Lilian arriva enfin au niveau de la foule, il se fraya non sans mal un chemin jusqu'à ses parents et sa soeur.


- Ah tu es là, s'exclama la mère de Lilian.


- Oui, j'ai fait aussi vite que j'ai pu, répliqua-il essoufflé et trempé de sueur.


- Ils sont là, regardez, cria la petite soeur de l'adolescent.


Les quatre chefs du conseil venaient d'apparaître au balcon. Bobely, Trifcan, Chekaviah et Likaos. Majestueux dans leurs tenues d’apparat. Le silence se fit immédiatement. Chekaviah prit la parole.


- Chers Epicubiens, chères Epicubiennes. Aujourd'hui s'est tenu le deux cents soixante dix-septième conseil des chefs du village d’Epicube, le sujet principal de ce conseil était d'essayer de trouver une solution à cet été interminable. Comme vous le savez tous, pas un seul flocon n'est tombé depuis deux longues années. Mais le plus grave n'est pas là, depuis deux ans le père Noël n'est plus venu dans notre village.


Trifcan poursuivit.


- C'est pour cela que nous devions trouver une solution au plus vite. Nous pensons que la seule solution est de passer de l'autre côté du jump des Dieux.


Un murmure d'effroi se propagea sur la place. Personne ne savait ce qui se cachait derrière le jump de Dieux.


- Y a-t-il un volontaire pour cette mission, demanda Bobely.


Tous les habitants reculèrent d'un pas. Tous sauf Lilian.


- Moi, dit d'une voix forte l'adolescent.


- Toi, lui chuchota son père.


- Oui.


- Viens nous rejoindre, l'interpella Likaos.


Lilian se dirigea vers la grande maison. Les portes s'ouvrirent devant lui. L'intérieur était magnifique, sur les murs des tableaux rivalisaient de beauté. Au centre de la pièce un escalier en bois permettait de monter. Lilian le prit sans hésiter. À l'étage Likaos l'attendait pour l'accueillir.


- Le balcon est ici, nous allons te présenter au village. Tu es le héros de cette journée. Mais sache que la mission qui t’incombera sera difficile.


- Je le sais monsieur.


- Alors viens suis-moi.


Les deux hommes traversèrent une pièce qui débouchait sur le balcon. La lumière du soleil inonda le visage de Lilian. La vue était splendide, derrière la foule massée sur la place, les maisons étaient disposées en arc de cercle et encore derrière les maisons se trouvait un lac et des collines. Le seul bémol était l'herbe jaune qui gangrenait les collines, tous les jours celle-ci gagnait plus de terrain. Revenant à la réalité, Lilian se rendit compte que tout le village le fixait.


- Mes chers amis, voici votre héros cria Likaos.


Une clameur monta de la place.


Lilian, Lilian, Lilian, scanda la foule.


Alors c'est ça l'effet d'être un héros, frissonna Lilian.


- Maintenant nous allons nous retirer pour discuter de sa mission, déclara Bobely.


Les cinq hommes rentrèrent dans la grande maison. Ils traversèrent une pièce puis une autre et arrivèrent au niveau d'une grande porte. Chekaviah l'ouvrit, les cinq hommes passèrent la porte. La pièce était grande, au centre de celle-ci se trouvait une table ovale où étaient disposées cinq chaises, comme si tout cela était prévu depuis le début. Chacun s'assit à une chaise.


- Avant de commencer, j'aimerais savoir pourquoi tu as accepté cette mission, voulut savoir Trifcan.


- J'ai accepté pour retrouver la magie de Noël, j'ai l'impression que notre village a perdu sa petite étincelle. Les enfants ne jouent plus à la guerre des moutons ou encore au roi de la colline. Avec la monotonie de cet été interminable, j'ai peur que les villageois ne tombent dans la déprime. J'ai envie de faire quelque chose d'utile, d'aider mon village.


- Nous en étions arrivé à la même conclusion, les Epicubiens risquent de déprimer, dit Bobely.


- Tu as l'air très motivé, et tu auras besoin de cette motivation si tu veux réussir. En effet nous ne savons que très peu de choses sur ce qu'il y a après le jump des Dieux, déclara Chekaviah.


- Mais nous avons une personne qui connaît les épreuves de ce mystérieux jump des Dieux, dit Likaos


- Qui, demanda innocemment l'adolescent.


- Un vieillard du nom de Happlay. Lui seul sait les épreuves que tu auras à affronter. Mais attention, il lui arrive de délirer, tu devras donc faire la part en la vérité et son imagination.


- Bien. J'irai le voir.


- Nous n'avons rien d'autre à te dire Lilian, mis à part bonne chance, déclara Bobely.


- Merci à vous de me faire confiance.


Lilian sortit de la maison, ses parents et sa soeur l'attendaient dehors.


- Alors ils étaient comment, gentils, méchants, la bombarda questions sa soeur.


- Très gentils.


- Nous sommes fiers de toi, mon fils, lui dit son père les larmes aux yeux.


Sa mère l’enlaça longuement.


- Je t'aime mon fils, dit-elle émue.


- Moi aussi je vous aime.


Lilian fit ses adieux à ses parents et sa soeur et partit en direction de la maison du vieillard. Sur le chemin il passa devant l'arène des gladiateurs où seuls les meilleurs combattants pouvaient se battre entre eux. Combien d'heures avait-il passées à rêvasser devant cette arène. Aujourd'hui elle était de moins en moins fréquentée. La maison du vieillard se trouvait au bout de la rue, elle était mal entretenue et tombait en ruine. Happlay vivait seul, sans descendant. Lilian vint toquer à la porte.


- Qui est là, demanda une voix fébrile.


- Je m'appelle Lilian et j'aimerai recevoir des conseils de votre part.


La porte s'ouvrit, le vieillard l'invita à entrer. Ils s’assirent tous les deux sur une chaise.


- Quel type de conseil, veux-tu mon garçon.


- J'aimerais savoir ce qui m'attend, sur le jump des Dieux, lui expliqua Lilian.


- Ah le fameux jump des Dieux, j'étais intrépide à l'époque où j'ai tenté de le faire. Mais cette époque est révolue. Les épreuves qui t'attendent seront difficiles, ne te leurres pas. Trois maîtres du jeu t'attendront à chaque tiers du parcours. Chacun te soumettra une épreuve que tu devras réussir au péril de ta vie. Malheureusement je ne me souviens plus des épreuves, cela remonte à tellement longtemps. Mais pourquoi veux-tu faire ce jump des Dieux.


- Je viens de voir les quatre chefs du conseil, et nous pensons que derrière le jump des Dieux se trouve la solution à cet été interminable.


- J'espère donc de tout coeur que tu arriveras les trois épreuves. Tient prend ça.


Happlay lui tendit une bourse qui contenait des LegendaryCoins et des Epicoins qu'il venait de sortir de sa poche.


- Ce n'est pas grand-chose mais je te le donne de bon coeur. Je te la donne pour récompenser ta bravoure et ton courage.


- Ça me touche beaucoup, merci, le remercia Lilian.


- Un dernier conseil, part au plus vite, ou ta motivation fondra comme neige au soleil avec les ragots sur le jump.


- Merci monsieur, je vais donc partir de suite.


Lilian sortit non sans remercier encore une fois le vieillard et se dirigea vers le début du jump. Une garde l'y attendait. Son nom était Nausicaah.


- Bonjour, que faites vous ici jeune homme.


- Je viens traverser le jump des Dieux, madame.


- Quel est votre nom, demanda Nausicaah.


- Lilian.


La garde vérifia dans le registre.


- C'est bon vous pouvez passer, j'ai reçu une missive vous autorisant à passer. Bonne chance.


- Merci, répondit le jeune homme.


Le stress commença à gagner l'adolescent. Une chute et tout serait fini. Le premier saut fut le plus difficile, la suite s'enchaina rapidement. Au fur et à mesure du temps, une habitude se créa. Les distances entre les blocs verts étaient toujours les mêmes. Au bout d'une demi-heure, le garçon arriva sur une plateforme où l'attendait un maître du jeu, le premier.


- Qui se présente devant le maître du jeu ?


- Je m'appelle Lilian et je viens vous défier.


- Tu es bien hardi Lilian, mais j'accepte ton défi. Les règles sont simples, tu vas te retrouver dans une grande arène végétale nommée embrasement. Ton but sera de tuer tes trois adversaires, en récupérant des armures et des armes dans les coffres dissimulés partout sur la carte. Bonne chance.


Lilian se retrouva téléporté dans l'arène. Il était positionné sur un bloc, ses adversaires étaient eux aussi positionnés sur un bloc à distance égale les uns des autres. Un compte à rebours retentit dans l'arène. 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, 0.

Lilian courut aussi vite qu'il put vers la forêt, il venait de repérer un coffre derrière un buisson. Un premier coup de canon retentit, un adversaire venait de mourir. Le premier coffre contenait, une épée en pierre et un plastron en fer. Il aperçut un autre coffre dans une petite cabane. Dans celui-ci, il y avait un pantalon en cuir, un casque en fer et des bottes en cuir. C'est à ce moment-là qu'un adversaire vint se frotter à lui. Ni une ni deux, Lilian dégaine son épée et plein de sang-froid, transperça de part en part son ennemi. Celui-ci se dématérialisa en une nuée rouge sang. Le jeune homme récupéra son épée en fer et la pomme d'or qu'il contenait sur lui.


- Plus que trois, dit tout haut Lilian.


L'adolescent repéra deux adversaires en train se battre en bordure de la forêt. Il s'approcha discrètement derrière les buissons et attaqua le survivant, un coup d’estoc bien placé et le tour fut joué. Il récupéra un arc et des flèches.


- Plus qu'un, s'exclama-il pour s'encourager.


Le dernier adversaire se trouvait au centre de l'arène. Un duel à l'arc s'engagea, Lilian reçut deux flèches, une à l'épaule et une autre à la jambe. Mais son adversaire en reçut une au torse. Le jeune homme courut vers son adversaire touché, et lui trancha la tête après un enchaînement de coup rapide. L'arène disparut autour de lui, Lilian se rematérialisa devant le maître du jeu.


- Bravo jeune homme tu viens de réussir la première épreuve. Tu as gagné le droit de passage.


Le maître du jeu s'écarta pour laisser passer Lilian. Le jeune homme continua donc le jump. Cette fois-ci, les sauts entre les blocs orange étaient plus ardus. La distance variait davantage. Au bout d'une longue heure d'efforts, le garçon arriva sur la seconde plateforme. Le deuxième maître du jeu l'y attendait.


- Bienvenue sur la deuxième plateforme du jump des Dieux. Comment t'appelles-tu mon garçon ?


- Je m'appelle Lilian. Et je viens vous défier pour gagner mon droit de passage.


- Soit, j'accepte ton défi. Les règles du jeu sont simples, tu vas te retrouver dans une ville dévastée. Ton but sera de tuer tes six ennemis dans la confusion et le chaos qui règne sur la ville. Tu trouveras des armures et des armes dans les coffres disséminés dans la ville. Bonne chance.


Lilian se retrouva donc parachuté comme prévu dans la ville dévastée. Le compte à rebours retentit. 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, 0.

Lilian se précipita dans l'immeuble présent à côté de son point de spawn. Il y trouva un coffre bien rempli. Puisqu'il contenait une épée en pierre, ainsi que deux Tnt jetables. Il trouva aussi, une potion de vitesse, une autre de saut et une de régénération dans le même immeuble. Ainsi qu'une pomme en or, tout comme un plastron en or, un pantalon en fer et un casque en cuir. Un coup de canon déchira le silence. Un premier ennemi venait de perdre la vie. Lilian trouva son premier adversaire, il le neutralisa avec une Tnt bien ajustée et deux coups de taille dans le torse. Il reçut une caisse de soutien après cette action. Celle-ci fut parachutée à la position exacte où se trouvait le garçon. Quelle ne fut pas la surprise de Lilian de découvrir des bottes en diamant dans le coffre, ainsi que de nouvelles flèches explosives. Un autre coup de canon retentit.


- Il en reste trois, dit-il à voix basse.


Au loin il aperçut un adversaire en difficulté, celui-ci était mal en points, ses vêtements étaient à moitié enflammés et troués à certains endroits. Il suffit à Lilian d'une flèche explosive pour achever cet ennemi. Dans le coffre qu'il reçut, il obtient deux pommes en or, ainsi qu'un casque en diamant.

Les deux derniers ennemis s'étaient alliés, espérant ainsi vaincre Lilian. L'un des deux était perché sur un arbre. L'adolescent tira donc une flèche enflammée dans l'arbre, son ennemi prit donc logiquement feu. Le deuxième ennemi vint au combat au corps-à-corps. Le combat fut âpre et sanglant, les blessures des deux combattants saignaient abondamment. Mais finalement ce fut le jeune homme qui porta le coup fatal à la gorge de son adversaire. Le dernier adversaire qui avait enfin réussi à atteindre les flammes sur ses habits, tira deux flèches explosives que Lilian esquiva habilement. Ce dernier riposta avec sa dernière Tnt. Celle-ci fit mouche, il ne lui resta plus qu'à l'achever d'un grand coup d'épée circulaire sur la nuque. L'environnement chaotique de Lilian se dématérialisa. Le jeune homme se retrouva devant le maître du jeu.


- Une belle performance jeune homme, le félicita le maître du jeu. Tu as gagné ton droit de passage, mais attention la dernière partie du jump est la plus difficile. Bonne chance.


- Merci.


Lilian continua donc son chemin sautant de blocs rouges en blocs rouges. Cette dernière partie du jump était extrêmement difficile, les distances et la hauteur des sauts variaient sans arrêt. Après deux longues heures qui parurent interminables au jeune homme, Lilian arriva enfin, épuisé et les jambes en coton, au troisième palier. Le dernier maître du jeu l'y attendait.


- Bienvenue Lilian, que viens-tu faire ici demanda le maître du jeu.


- Je viens vous défier, déclara à bout de souffle le garçon.


- J'accepte ton défi. Les règles sont simples, tu vas devoir m’affronter en combat singulier dans une arène nommée building. Nous aurons à notre disposition, un arc, une épée et une armure en cuir complète. Toutes les quarante secondes, nous recevrons chacun une laine correspondant à un mouton. Chaque mouton a un effet particulier, à toi de le découvrir pendant le combat. Bonne chance.


Lilian se matérialisa dans un immeuble. Le maître du jeu se trouvait en face dans l'autre immeuble. Le compte à rebours, dont Lilian était maintenant habitué retentit. 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, 0. L'adolescent reçut une laine violette sur laquelle était inscrit “mouton à distorsion”. Lilian la lança au niveau de son adversaire, des blocs se détachèrent sous ses pieds et celui-ci tomba à l'étage inférieur. Le maître du jeu lança un mouton de couleur orange, Lilian s'en écarta rapidement. Quelques secondes après, une grande explosion retentit. Une grande partie de la plateforme où se trouvait le garçon venait d'exploser et de s'enflammer. Encore quelques secondes plus tard, Lilian reçut une laine de couleur rouge, il la lança rapidement sur son adversaire. Le mouton explosa, touchant légèrement son ennemi. Le maître du jeu lança lui un mouton de couleur verte, Lilian eut à peine le temps de s'écarter de deux blocs, que le mouton lui explosa dessus. Le jeune homme se cacha pour retrouver ses esprits. Une vingtaine de secondes plus tard, c'est lui qui reçut le fameux mouton vert. Il le lança à brûle-pourpoint sur son adversaire celui-ci, se retrouva face contre terre, sonné. Lilian en profita pour sauter sur l'immeuble d'en face, grâce à une plateforme surplombant le vide. Le saut au-dessus du vide parut interminable pour Lilian. Finalement, il atterrit sur l'autre immeuble et se dirigea pour donner le coup de grâce à son adversaire, celui-ci se défendit vaillamment mais succomba sous les coups de Lilian. Les deux hommes se rematérialisèrent sur la troisième plateforme.


- Bravo à toi, lui dit le maître du jeu comme s’il ne s'était rien passé. Tu as gagné ton droit de passage.


- Merci, s'exclama Lilian tout excité.


La grande porte située à l'extrémité de la plateforme s'ouvrit lentement. Lilian la traversa. Derrière la porte se trouvait un immense manoir. Lilian se dirigea vers celui-ci, il ouvrit la grande porte, qui grinça sur ses gonds. L'intérieur du manoir était sombre. Pas un bruit ne se faisait entendre. L'intérieur était magnifique. L'adolescent entra dans la première salle, ce qu'il y découvrit le stupéfia. Des jouets, des tonnes de jouets étaient entreposés ici.


- C'est le manoir du père Noël, s'exclama-t-il.


À cet instant il entendit du bruit provenant d'une autre pièce, il se guida au son. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir le père Noël pieds et poings liés.


- Père Noël comment est-ce possible ?


- Des monstres des ténèbres m'ont attaqué mon garçon. Libère-moi vite avant qu'ils ne reviennent et ne t'emprisonnent toi aussi.


Lilian se dépêcha donc de défaire les liens qui retenait prisonnier le père Noël.


- Ah que cela fait du bien de pouvoir se mouvoir à nouveau. Allons vite chercher mon sceptre magique avant que mes ravisseurs ne se doutent de quelque chose.


Les deux hommes coururent dans le grand couloir, et arrivèrent dans une petite pièce. Le père Noël actionna un bouton dissimulé derrière un meuble et deux blocs coulissèrent pour laisser apparaître un grand sceptre blanc surmonté d'un diamant.


- Allons maintenant, retrouver ces crapules, ria le père Noël.


Ils ne firent pas dix blocs qu'ils tombèrent nez à nez avec une dizaine de zombies, quinze squelettes et cinq araignées venimeuses. Le père Noël fit simplement un grand geste avec son sceptre et tout ce petit monde se retrouva glacé dans un énorme glaçon. Un autre mouvement du père noël brisa les créatures en mille morceaux.


- Et voilà le tour est joué. Allons vite délivré mes lutins.


Les lutins se trouvaient dans une grande pièce, ligotés comme des saucissons. Quelques minutes plus tard, ils étaient libres.


- Dépêchons-nous, il ne reste plus que quelques heures avant la tournée de Noël. Il faut remplir le traîneau.


Les lutins coururent se mettre au travail.


- Merci, mon garçon tu peux être fier de toi, tu viens de sauver Noël.


- Mer-merci père Noël, bégaya le garçon intimidé et ému. Comment ces créatures ont-elles réussi à vous ligoter, demanda-il en reprenant un peu d'aplomb.


- Elles sont tout simplement arrivés, durant l'été il y a deux ans alors que tout le monde dormait tranquillement. En moins de dix minutes tout le monde fut ligoté. Mais ne le raconte à personne, j'ai déjà assez honte comme cela.


- Motus et bouche cousue, promit Lilian.


Quelques heures plus tard, le traîneau fut prêt. Lilian et le père Noël montèrent sur le traîneau magique. Les reines s'envolèrent et c'est à ce moment que Lilian remarqua qu'il commençait à neiger. Il aperçut en bas derrière le manoir un grand portail à lueur violacée. Le père Noël pointa son sceptre dans sa direction et celui-ci implosa en plusieurs morceaux. Après quelques minutes passées à voler sur le traîneau, Lilian aperçut les bâtiments de son village plongés dans les ténèbres.


- Nous sommes déjà arrivé.


- Eh oui, nous filons aussi vite que le vent mon jeune ami.


Commença alors la tournée des cadeaux, à chaque maison le père Noël descendait par la cheminée et déposait les cadeaux sous le sapin. Au bout d'une heure, la tournée terminée, le père Noël déposa Lilian à sa maison.


- Lilian, je ne sais pas comment te remercier, tu as sauvé Noël. Et pour cela tu as ma gratitude et mon admiration pour l'éternité.


- Merci père Noël, je suis heureux d'avoir pu vous sauver et rendre le sourire à mon village et au monde entier.


- Je te laisse, l'aube ne va pas tarder, je dois finir ma tournée. Merci encore, ton cadeau est déjà sous ton sapin mais ne l'ouvre pas avant le matin.


- Merci père Noël, à l'année prochaine.


Le père Noël s'envola sur son traîneau et disparu dans le lointain. Lilian se coucha rompu mais avec la certitude d'avoir rendu le sourire à son village et sûrement au monde entier.

Le matin des cris de joie retentirent partout dans le village. Noël était revenu.


FIN

– Zephkial

En deuxième position de ce classement du concours d'écriture, nous retrouvons Zephkial et son histoire d'un vieux modérateur aigri redécouvrant la joie des fêtes de Noël avec l'aide de plusieurs esprits qui lui font se rendre compte de son amertume.

L'histoire étant inspirée d'un conte de Noël existant, il remporte la 2ème place du concours avec en récompense une somme de 3 000 LC et 10 000 EC. 

LIRE L'HISTOIRE DE ZEPHKIAL / CONTE DE NOËL EPICUBIEN

Attention : il s'agit du texte original, publié tel quel par son auteur.

Cette histoire se déroulait la veille de Noël, en cette heure tardive, chacun quittait les rues des hubs pour rejoindre son logis et passer le réveillon avec ses proches. Alors que la nuit chassait le jour, les manèges des forains cessaient de s’activer, et prenaient repos pour la soirée. Les flocons d’argents qui tombaient du ciel accentuaient la magie de la fête. Et le vent, bien que glacial, emportait avec lui les odeurs de dindes farcies et de marrons grillés, et embaumait les passants de son doux sillage. Dans les maisons, tout le monde s’afférait pour le grand dîner, les cuisines étaient c’en dessus-dessous mais personne ne semblait s’en inquiéter : tous les Epicubiens étaient heureux. Alors que chacun attendait avec impatience les réjouissances, quelqu’un marchait seul dans la rue, appuyé sur sa canne, traînant le pas et boitant lourdement. Cette personne était un modérateur. Seul, vieux, épuisé et aigris. Le temps était passé par là, chacune des rides affublant le visage du vieil homme se dessinait comme une cicatrice et témoignait d’une dure vie de labeur passée à traquer les infidèles. L’homme semblait affaibli, et il était tellement en colère que l’on aurait pu lire le fil de ses pensées :

Si seulement ce n’était pas Noël, mon nyan poulpe se serait dépêché de venir me chercher, et je n’aurais pas eu à marcher dans le froid. Cette stupide fête me gâchera la vie jusqu4à son terme ! 

Après quelques mètres, le vieil homme s’arrêta devant une maison – le 42 boulevard forum – qui jadis, devait être resplendissante. La pierre était craquelée et le toit semblait être prêt à s’écrouler. Sur la pancarte de devanture, on pouvait lire l’inscription « Modération & Co, spécialiste en plaintes et réclamations, rendez-vous disponibles café TS ». Les derniers mots s’étaient pratiquement effacés et la neige achevait de dissimuler l’inscription. Avec un soupire de lassitude, l’homme poussa la porte de la bâtisse. Il s’apprêtait à en franchir le seuil quand il se retourna brusquement et vit quelques joueurs non gradés s’approcher de lui :

– Voulez vous qu’on vous chante quelques chants de Noël monsieur ?, questionna un des enfants du groupe. C’est seulement trois LCs ! On les reversa à notre guilde ! 
Le regard suppliant du jeune garçon aurait fait flancher n’importe quel homme saint d’esprit mais c’était sans compter sur l’esprit malveillant du modérateur :
– Je m’en passerais très bien, merci ! Fichez moi le camp d’ici et que je ne vous revois plus à quémander de l’argent pour si peu ! Hop, du balai, la prochaine fois, c’est le ban ! 

Les enfants prirent la fuite. Le vieil homme, content de l’effet qu’il avait eu auprès des jeunes, s’en vit revigoré et entra d’un pas ferme dans la maison. L’entrée était sombre malgré les quelques bougies allumées aux murs. Le modérateur déposa son blouson sur le vieux porte-manteau au pied des escaliers et entreprit d’en gravir les marches. Arrivé en haut, il entendit un bruit et se retourna vivement. La cage d’escalier était vide, pourtant, il avait la désagréable impression d’être surveillé. Ni d’une ni deux, il rentra dans sa chambre et actionna le verrou. Se pensant en sûreté, il s’assit sur un siège et resta là, à méditer sur sa journée. Un ban d’un joueur qui ne prenait pas les reculs en Pitchout, un mute pour m’avoir provoqué – il l’avait cherché celui là –, un ban perm pour avoir triché en Fallen Kingdom – celui là j’n’étais pas sûr qu’il trichait, mais il m’avait tué beaucoup trop facilement, alors dans le doute… Une bien bonne journée !

Satisfait, il allait se blottir sous ses draps quand une silhouette à l’allure spectrale se dessina devant lui.

– Ebenezeeer, te voilà enfin ! N’en croyant pas ses yeux, le vieil homme – dit “Ebenezer” –se leva d’un coup et resta pétrifié.
– Qu’est… qu’est ce que vous me voulez ? Qui êtes-vous ?
– C’est moi… Ebenezer, ton vieil associé…
– Qu’est ce que ?
– Oui, le modérateur avec qui tu as traité tant de plaintes, avec qui tu as bannis bien des cheateurs et même des innocents. Le modérateur réputé pour son avidité et sa cupidité, et qui pour n’importe qu’elle cause n’aurait pas lâché un seul de ses LCs. C’est moi, oui !
– Marley ? Qu’es tu devenu ?
– J’ai été ban de toutes les plateformes pour « me purifier » de mes péchés. Mais aujourd’hui je suis venu te prévenir, Ebenezer. Te prévenir que si tu ne te décides pas à changer, tu finiras comme moi ! Obligé à porter ses lourds boulets en guise de punition et pour l’éternitééé ! La dernière syllabe retentit d’une consonance lugubre.
– Qu’entends-tu par là, Marley ?
– Mon très cher ami, à force de traquer et punir ceux qui méritent d’être punis, tu t’en prends à ceux qui ne t’ont rien fait… Tu ne veux pas, et quelle qu’en soit la raison, lâcher tes pauvres LCs ou ECs, tandis que ta méchanceté rivalise avec ton antipathie.
– Foutaise !
– Je suis venu te prévenir Ebenezer, il faut que tu changes, que tu changes ! Cette nuit, on m’a chargé de te porter un message, trois esprits vont te rendre visite, ne pose pas de questions, suis les et tout se passera pour le mieux ! Adieu !

L’apparition spectrale disparut dans un tourbillon de poussière et le vieux modérateur tomba comme une masse sur son lit. Il allait bénéficier d’un repos bien mérité…

N’importe qui aurait été choqué par cette rencontre avec un esprit, mais Ebenezer était un homme fort, toute sa vie il s’était battu pour son travail et sa réussite. Aucune apparition, fantomatique soit-elle, n’aurait pu lui faire peur.

– Debout !
– Hein ?
– Réveille-toi Ebenezer !
– Mais qui êtes-vous encore ? Je reçois la visite d’un mort tout à l’heure pour me dire que je vais bientôt me retrouver en enfer et maintenant… un nain ?
– Sur un autre ton oui ? On m’appelle l’esprit des Noël passés !

Très fier de lui, le petit homme ouvrit la fenêtre. L’air glacial de l’hiver s’engouffra dans la pièce alors que la nuit semblait plus noire que jamais.

– Mais que voulez vous à la fin ?
– Je vais te faire visiter le Noël de tes vingt ans… Peut-être cela expliquera-t-il ton aversion pour cette fête et ton comportement détestable…

Sans avoir rien demandé à personne, Ebenezer se retrouva à voler au dessus du hub. En bas, on pouvait apercevoir des maisons et des chevaux pas plus gros que des fourmis. A l’horizon se dessinait les contours du palais de la zone VIP. Normalement, le vieil homme aurait du ressentir les douleurs qu’infligeait le froid hivernale, ou tout au plus de simples frissons, mais il n’en était rien. Il se sentait bien et rien ne parvenait à le déstabiliser – ce qui l’inquiétait un peu d’ailleurs. Quand le petit homme et lui se posèrent au sol, ils se trouvèrent face à une minuscule chapelle. Comme l’indiquaient les sapins décorés aux alentours, on devait être la nuit de Noël, pourtant tout semblait plus vieux, plus ancien. Ebenezer se trouvait dans le passé.

– Vas-y Ebenezer, rentre dans la chapelle, la personne à l’intérieur ne pourra pas te voir.

Le modérateur entra, intrigué. Dans la nef, assis sur un banc, un jeune homme pleurait. Les larmes qui coulaient sur ses joues tombaient au sol dans un ‘’ploc’’ sonore qui résonnait dans toute la chapelle. Ce jeune homme, c’était…

– Moi ? Oh, je m’en souviens… C’était le jour où l’on m’avait envoyé une réponse négative à ma candidature helper pour la 3ème fois consécutive, un jour de Noël en plus. Oh j’étais vraiment très malheureux, oui, très malheureux. Mais pourquoi me montrez-vous cela ? C’était vraiment une période très difficile de ma vie et… Petit monsieur ?

Le nain avait disparu, laissant le pauvre homme seul dans la nuit. Le froid vif et glaçant engourdissait un peu plus chaque membre de son corps, secondes après secondes… D’abord, l’église disparut. Puis la neige, puis la rue toute entière et Ebenezer se réveilla dans son lit.

– Debout mon gros !
– Si vous me dites que vous êtes encore un esprit, je fais un malheur…
– On m’appelle l’esprit des Noël présents, cette nuit nous allons voyager en ville. Maintenant, suis-moi !

Le malheureux Ebenezer sortit de son lit, résigné à suivre l’esprit, mais quelle ne fut pas sa surprise quand il se rendit compte que l’esprit en question était un géant d’au moins cinq mètres de haut ! Fatigué mais surtout las, il le suivit dans la nuit sans s’étonner de sa taille gargantuesque. Après quelques minutes de marche dans le silence – si toutefois l’on peut-être silencieux accompagné d’un géant –, les deux hommes s’arrêtèrent au croisement d’une petite rue. Dans la nuit, on pouvait distinguer quelques murmures :

– Voilà, avec ça on va en gagner des LCs.
– Tu sais bien qu’on a pas le droit de faire ça…
– Oui, je sais mais comment veux-tu qu’on rapport de l’argent à la guilde sinon ?
– Je persiste à croire que…
– Tais toi et active le, nous irons en FK tout de suite après.
– Bon, d’accord…

Les voix s’étouffèrent et Ebenezer se retourna vers l’esprit.

– Est-ce que j’ai bien entendu, ces joueurs vont…
– Oui, tu as bien entendu, tonna le géant. Ces joueurs sont partis en FK avec un cheat en poche, mais dis moi, tu ne les as pas déjà vu quelque part ?
– Et bien, ils ont fait allusion à une certaine guilde, me semble-t-il. Ebenezer venait de rassembler les pièces du puzzle.
– C’est exact, ce sont les joueurs que tu as refusé de payer seulement trois LCs il y a quelques heures à peine. Maintenant, et à cause de toi, ils trichent pour gagner de l’argent ! Honte sur toi Ebenezer !

Et dans un mouvement théâtrale, l’esprit disparut, laissant – encore une fois – le vieil homme seul et penaud dans la nuit. Cette fois, le décor aux alentours ne se dissipa pas, alors Ebenezer marcha. Combien de temps, il ne saurait le dire, cela aurait pu être cinq minutes comme deux heures. Toutefois, quand il s’arrêta, il se face à un cimetière. Au loin, il vit une silhouette noire, près d’une tombe. Dans un élan de courage, Ebenezer s’approcha de la silhouette, plus il avançait, plus il en distinguait les contours. Quand il ne fut plus qu’à quelques mètres d’elle, il se rendit compte qu’elle était enveloppée d’une longue cape noire, alors il lui adressa la parole.

– Comme j’ai reçu la visite des esprits des Noël passés et présents, vous devez être celui des Noël futurs, si je ne me trompe pas ?...

L’esprit en question ne répondit rien, et se contenta de lorgner le vieil homme. Puis quand il estima que le silence avait assez duré, il pointa un long doigt vers la tombe. On pouvait lire l’inscription « Modérateur Ebenezer, banni de ses fonctions ».

– Tout à l’heure, j’ai entendu les croque-morts qui t’ont enterré, Ebenezer. Ils ont dit que « ce vieux bougre aigris n’intéressait plus personne et prenait tellement son métier de modérateur à cœur qu’il bannissait des innocents », ou encore qu’« il refusait de faire le moindre don d’argent à qui que ce soit, quelle qu’en soit la cause, et qu’en plus, il jouait au harpon ». C’est comme ça que tu veux finir Ebenezer ? Qu’on se souvienne de toi comme un vieil homme à moitié-fou, et qu’après, on te retire tes fonctions ? Pense-y bien avant de rendre ton jugement… Après tout, peut être que la mort est plus proche que tu ne le penses ! Et après tout ça, tu veux la meilleure ? On m’appelle aussi Warden, et dans ce futur, c’est moi qui t’ai banni !
– Ne partez pas ! Je promets que je changerai, je changerai pour le bien de tous ! Je vivrai dans le passé, le présent et l’avenir ; les trois esprits ne me quitteront plus, car je ne veux pas oublier leurs leçons. Mon antipathie et ma méchanceté s’effaceront comme, je l’espère, l’inscription sur cette tombe. Je vous en prie, aidez-moi !

Le vieil homme, dans une dernière prière, pris la main de l’esprit pour faire venir le pardon. La silhouette se dégagea et regarda Ebenezer d’un air grave mais compréhensif. Les flocons avaient perdus de leur splendeur et tombaient en accord avec les larmes de rédemptions que versait le modérateur.

Ebenezer se réveilla en sueur. Il devait être tôt, peut-être sept heure du matin. On était le jour de Noël. La fenêtre de la chambre, ouverte, laissait entrer le froid matinal mais aussi les « Joyeux Noël » lancés par les passants. Toute cette agitation ne rendait pas le vieil homme mécontent, au contraire, il en semblait même ravi. Alors il descendit l’escalier, ouvrit la porte de la maison et sortit dans la rue. Il souhaitait « Joyeux Noël » à chaque personne qu’il croisait, tendait à chaque passant des grosses bourses de LCs et proposa à qui veut l’entendre des réclamations (qu’il n’avait encore jamais accepté de traiter jusque là !) si le bannissement était erroné ! Après cela, il courut au tribunal de Warden, se doutant que les joueurs qu’il avait vu dans ses rêves devaient se voir jugés d’un moment à l’autre. Il entra dans le grand bâtiment en courant au moment où le juge allait rendre son verdict.

– Arrêtez, je me charge d’eux !

Le juge examina le vieux modérateur du regard puis haussa les épaules, un ban de plus ou de moins…

– Très bien, Ebenezer, je te passe le dossier.

Quand il se retrouva seul avec les deux joueurs, Ebenezer prit la parole.

– Partez, vous n’aurez pas de sanctions. Prenez ces LCs et que Warden nous bénisse, tous tant que nous sommes !

– Bersiak

Notre grand gagnant du jour est donc Bersiak qui se qualifie à la 1ère place du concours d'écriture sur le thème de "Conte de Noël sur Epicube". Son histoire montre l'ascension d'un simple joueur démuni remportant un concours grâce à la magie de Noël.

C'est avec cette histoire qu'il gagne ce concours avec comme récompense une somme de 5 000 LC et 15 000 EC. Nous le félicitons pour sa victoire. 

LIRE L'HISTOIRE DE BERSIAK / NOËL APPROCHE

Attention : il s'agit du texte original, publié tel quel par son auteur.

Noël approche


Noël approche...

Avec des amis, on a crée une petite guilde, du moins si on peut l'appeler ainsi. Depuis que l'an dernier, en 2020, le hub 9 devenait surpeuplé, les petits ménages se sont retrouvés balayés des maisons pour les laisser aux personnes qui avaient les moyens de mieux les entretenir. Si je vous en parle, c'est que je fais parti de ce petit groupe, car le gouvernement préfère dire qu'on est simplement des personnes en "difficulté financière". La réalité est bien plus dur que cela. On vit dans la rue, sous des bouts de carton, et on nous croit dans une situation peu stable. Instable, oui ! On s'est trompé de trottoir, peut-être même de hub. C'est facile de parler de la rue quand on la regarde du balcon !

Notre guilde regroupe les "SDF", les rejetés. On est actuellement 9, hier 10. L'un d'entre nous à tenté de voler du poisson sur un marché, pour nous nourrir. Des gardes l'ont attrapé et l'ont emmené voir Warden. On a pas été tenu au courant du verdict. Malgré qu'on soit sa famille, personne de nous ne sait ce qu'il lui est arrivé. Il ne donne plus de signe de vie. Peut-être est-il en prison ? Ou bien... NON ! Il a volé une pomme, pas une vie ! C'est noël, il faut arrêter d'avoir ces pensées. Je n'arrive pas à me faire à cette idée. Noël n'annonce rien de bon... La neige, le froid, la faim... C'est sympa quand tu as un toit, une cheminée, de l'argents. Nous on a que nos cœurs pour nous tenir chaud. C'est épaule contre épaule qu'on chante le soir autour du feu pour se réchauffer. On s'entraide pour survivre, et on se donne de l’espoir pour vivre.

Nous sommes de niveau 26, soit une des guildes les plus impuissante du hub. Nous sommes la plus pauvre, et pour nous les prix sont les plus chères ! Quand on passera niveau 30, la boutique de guilde deviendra un peu moins chère. D'après le gouvernement, c'est "normal". Heureusement depuis quelque temps, les habitants de notre hub ainsi que d'autres ont pris conscience de notre situation et cherchent à nous aider. Une fois par semaine des personnes viennent nous voir, nous apporte des plats chauds, de quoi nous désaltérer, des couvertures... on leur doit tout, sauf qu'on a rien. L'état a même tenté de nous apporter une aide. Un médecin vient chaque mois pour nous faire une "révision" comme on le ferait à une vieille voiture, et si on n'est pas atteint d'une maladie très grave aucune aide ne nous parvient. Dans le cas contraire, on nous prend en charge. Il faudrait mourir pour qu'on nous aide ?
Je suis le fondateur de la UpHeaval, et on va essayer de "bouleverser" notre destin, ainsi que celui de ceux qui sont dans notre cas.


Noël approche...

Depuis quelques temps, les hubs grondent. Notre situation devient alarmante, et si un miracle n'arrive pas d'ici noël, on ne survivra pas jusqu'à l'an prochain. Le peuple nous aide comme il le peut, mais les plus généreux d'entre eux sont aussi les moins nombreux, et les moins puissants, les moins riches... Les autres préfèrent gueuler car ils trouvent qu'ils travaillent trop, que les retraites arrivent trop tard. S'ils savaient seulement comment on aimerait travailler... Ceci étant dit, un point commun nous rapproche; nous sommes contre l'état. Les manifestations anti-tout se multiplient. Pour nous c'est l'occasion de tenter notre chance, de déclencher une nouvelle révolution ! Il faut qu'on essaie de se faire remarquer et que notre situation soit reconnue, car cela ne peut durer !

Dans notre société, nous sommes les habitants. Parmi nous, des plus riches, des plus pauvres, des rejetés. Ensuite, il y a les VIP, au dessus. Après les VIP +, et enfin les EpicVIP. Pour calmer le peuple, le gouvernement a organisé différents événements pour Noël, des cadeaux, des nouveautés en pagaille ! Bien évidement, ces changements ne concernent que ceux qui peuvent se les offrir. Comme par magie, les manifestations se sont stoppées. Les habitants sont trop occupés par leur fête et attendent le 25. Qui sait ? La magie de noël nous préserve peut-être quelques surprises ! Ils pourraient augmenter nos droits, ne serait-ce que nous offrir une meilleure vie ! Vu nos conditions, ce n'est pas trop compliqué... On est à quelques jours de noël, et la magie semble s'être envolée. Un nouveau grade va faire son apparition, avec des permissions encore plus importantes. Le grade "legend" ! Et nous dans tout ça ? On regardera les autres déguster la dinde par les fenêtres, comme d'habitude.
La neige tourbillonne dans le ciel depuis le début du mois, mais il n'avait jamais fait aussi froid. Les vitrines illuminées sont gelées, ne laissant que de vulgaires traînées lumineuses s'en sortir. Noël approche...


Noël approche...

Demain nous serons le 25, alors les enfants vont se réveiller, ouvrir leurs cadeaux. Certains seront heureux, d'autres très. Peut-être qu'une poignée d'entre eux seront déçus. Mais ce n'est pas grave, la magie de noël rend tout le monde heureux. Même moi je ne peux m'empêcher de sourire. Chaque noël me rappelle ma mère, qui m'a élevé jusqu'à mes 10 ans. Ensuite, elle a rejoint mon père et mon frère. Ce sont eux qui m'apportent cette chaleur chaque soir, et de là où ils sont ils m'envoient de l'espoir. Malheureusement c'est inutile, il n'y a plus d'espoir. Je vais encore m'asseoir au coin de la rue afin de pouvoir m'acheter mon repas du soir. Un bout de ferraille gît sur le trottoir, je lui donne un violent coup de pied dedans. En guise de vengeance, il m'éblouit, reflétant le soleil dans mes yeux. Les formes et la couleur de cet étrange obstacle me rappelle quelque chose que je connais. OUI ! Ce sont des EC, une pièce de 20 EC ! Je la ramasse. Non, je la repose. Si, je la ramasse. Non, peut être qu'elle appartient à quelqu'un ? Je me retourne, personne ne fait attention à moi. Je met alors la pièce dans ma poche droite et, discrètement, pars d'ici. Je vais aller voir les autres, on va pouvoir se faire un repas de noël !


Noël approche...

Il est tard quand j'arrive à notre repère. C'est louche, des voitures de police sont juste devant l'entrée. Des journalistes semblent interroger les passants. Qu'est-ce qu'il c'est passé ? Je m'approche, mais doucement. Peut être que quelqu'un a porté plainte pour vole, et les enquêteurs sont remontés jusqu'ici pour retrouver les 20EC volé ? Non, la procédure coûterait au moins 500EC, et pour le procès... n'en parlons pas. Je mets ma capuche, un journaliste approche. Il a l'air innocent, se balade avec sa petite caméra de poche. Il ne doit pas être salarié d'une grande boite, vu qu'il est lui-même cameraman, journaliste, responsable son... pas le temps de lui dire bonjour qu'il me pose déjà une question. Connaissez vous un dénommé Bersiak ? Me demandait-il si je me connaissais ? Oui, c'est moi. Comme par magie, les bruits des voitures et celui des personnes qui discutent s'arrêtèrent à ma réponse. Tout le monde se retournait alors vers moi, me dévisageant.
Quelle surprise de voir que c'est un clochard qui a gagné le concours pour le grade Legend ! En réalité ils ont tiré au sort entre chaque personne, et c'est tombé sur moi. Je suis peut-être allé trop vite en critiquant ce concours, pensant que de toute manière le résultat serait truqué. Voilà désormais la UpHeaval en marche pour bouleverser la vie des plus démunis.


Joyeux noël !


♥ Prix du Jury __volta__

Ce premier prix du jury est donc décerné à __volta__ pour son texte relativement court mais qui a su séduire le cœur des jurys.

N'ayant pas les mêmes qualifications que les autres histoires, elle ne peut malheureusement pas rentrer dans le classement mais c'est à l'unanimité que les jurés ont choisi de lui accorder ce prix pour cette petite histoire touchante et agréable à lire. 

LIRE L'HISTOIRE DE _VOLTA_

Attention : il s'agit du texte original, publié tel quel par son auteur.

Sous la neige épicubienne

C'était au mois de décembre, les pavés et les arbres étaient couverts de neige. Un froid glacial me submergeait, quoique réchauffée par les rires des enfants.
Je me baladais, moi, __volta__, accompagnée par ma très chère amie Maybe_. Nous étions au hub 12, et nous recherchions des présents pour nos proches.
Je me souviens encore de la bonne humeur qui régnait et j'aurais voulu que cela dure une éternité.
Il y avait aussi Loupio, mon animal que j'aimais tant. Aujourd'hui encore je pense à lui, et mes lèvres, comme par magie, laissent paraître un sourire nostalgique.
Dans les magasins, les étagères étaient emplies de cadeaux de toutes sortes ; il y avait des cahiers à l'effigie des administrateurs, des puzzles de modérateurs, et plein d'autres que je ne saurais citer.
Moi, j'avais pris un puzzle de Nausicaah pour ma petite sœur, qui l'admirait. Maybe_, elle, avait pris un cahier de Likaos pour sa mère.
Nous sommes ensuite sorties du magasin et Maybe_ est partie de son côté. Moi, je longeais les avenues, en regardant la neige tomber. C'est à ce moment-là que je vis un groupe de musiciens devant les studios de L'EpicTV, qui jouait des chants de Noël, un chœur d'enfants les accompagnait.
Ce fut un des plus beaux jours de ma vie, il y avait même quelque chose de magique.
Nous avions l'impression que les grades avaient disparu, et que tout le monde était considéré de la même manière.
C'est pour cela que Noël reste aujourd'hui mon jour préféré, et que je ne l'oublierai jamais.
Aujourd'hui je suis vieille et Loupio m'a quittée depuis longtemps. Maybe_, elle, est partie vivre sa vie sur Erisium.
Moi, je reste fidèle à Epicube... j'y suis née, j'y mourrai.

Fin


★ GAGNANTS DU CONCOURS DE SKINS

Quoi de mieux pour célébrer Noël que d'habiller son personnage en jeu avec une tenue spéciale pour ces festivités ?

Grâce à ce concours, nous avons pu voir les tenues de plusieurs joueurs qui ont souhaité présenter leurs différents skins pour passer un Joyeux Noël sur Epicube. 

– Lirada 

Avec son skin de son personnage habillé pour Noël, Lirada remporte 1 500 LC et 5 000 EC

– Soniq

Soniq obtient la 2ème place de ce classement avec 3 000 LC et 10 000 EC comme récompense pour son skin de lutin de Noël. 

– Swinie et Leameow

Finalement, nous avons deux gagnantes à égalité pour ce concours de création de skin sur le thème de Noël.

Elles se verront donc récompensées de 5 000 LC et 15 000 EC chacune pour leur victoire.

        

 

♥ Prix du Jury Daminator

Cette fois-ci, le prix du Jury est décerné à Daminator pour sa jolie bûche de Noël. Il correspond entièrement à l'esprit des fêtes grâce au symbole que la bûche renvoit.

Cependant, ce skin ne figure pas dans le classement du fait qu'il ne resprésente qu'une tête mais il mérite tout de même une mention spéciale pour son originalité.


★ GAGNANTS DU CONCOURS DE GRAPHISME

Ce dernier et troisième concours tourne autour du graphisme, le thème du concours étant "Décembre sur Epicube". Notre jury composé des graphistes PeexizShusterSwainyy_ et Werli nous reviennent avec un vainqueur après délibération pour trouver le joueur le plus méritant. 

Vous pouvez voir ci-dessous les résultats avec nos trois gagnants. Pour retrouver les images gagnantes, vous devrez passer par le forum grâce aux liens indiqués après chaque participation. 

– Spyrials

C'est grâce à sa création que Spyrials se qualifie à la 3ème place de ce classement avec sa représentation d'une joyeuse fête de Noël autour d'un sapin avec des personnages tels que le Père Noël et des joueurs qui découvrent les cadeaux qu'ils viennent de recevoir.

Avec cette image, il remporte la somme de 1 500 LC et 5 000 EC. 

 

– Gwendalavir

La 2ème place est attribuée à notre chère Modératrice Forum Gwendalavir qui a souhaité participer à ce concours pour nous présenter son travail mettant en scène un chien déballant ses cadeaux de Noël avec un paquet contenant différents grades achetables sur Epicube. Voilà un beau cadeau qui saurait faire plaisir à plus d'un joueur. 

Elle remporte donc un prix d'un montant de 3 000 LC et 10 000 EC pour cette deuxième place sur le podium.

 

– Therockstone

Voici donc le grand gagnant de notre dernier concours, Therockstone à la 1ère place de ce concours de Graphisme. Il nous offre une magnifique image représentant Chekaviah remplaçant le Père Noël afin de distribuer les cadeaux aux joueurs sur Epicube.

Cette création est celle qui a réussi à séduire notre jury de Graphistes et s'élève donc à la 1ère place. Le gagnant recevra une somme de 5 000 LC et 15 000 EC en récompense à sa participation et surtout pour cette belle victoire.



Pour retrouver l'intégralité des gagnants et  leurs gains sur les différents concours et events organisés pendant ce mois de Décembre, vous pouvez vous rendre sur le forum à cette adresse ci-dessous.  

Accéder au topic

 

 

 

Le Père Noël, une ordure ?

En cette période de Noël, nombre de contes et légendes ressortent de leurs nids douillets pour venir nous visiter. Cette année n'a pas fait exception, et plutôt qu'un conte, laissez-moi vous faire part de cette réclamation des plus inhabituelles que l'équipe de modération a eu l'occasion de traiter...
 
 
Un grand merci à Spoulou, zyuiop, Fray_, Tart', Gwendalavir, PunKeel, Mr_Dauphin, Occosop et même Chekaviah sans qui cet article n'aurait jamais été tel qu'il est, mais aussi à Pierre_Nowel pour s'être prêté au jeu !

Image du traîneau du Père Noël avec un Dragon par PaulineCréations



Et c'est tout pour cette Gazette spéciale Noël ! Nous espérons que vous l'avez particulièrement appréciée, et que ça enchantera votre réveillon de ce soir, et potentiellement votre réveillon de fin d'année.

⚠ Nous allons également profiter de ces festivités : la Rédaction d'Epicube prend une pause ! ⚠

Croyez-le ou non, mais le rythme que nous entreprenons depuis la réouverture du service en juillet nous a un peu fatigués, et nous souhaitons également profiter des fêtes de fin d'année pour nous reposer et prendre un peu de recul sur tout le travail accompli.

2 articles doivent encore arriver d'ici la semaine prochaine, et toute l'équipe partira en pause pour revenir en pleine forme.

La Gazette revient le 21 janvier 2017. D'ici-là, prenez soin de vous et passez de bonnes fêtes de fin d'année.

Merci d’avoir lu. Joyeux Noël, et à l'année prochaine !

 

▶ RELIRE UN DES ARTICLES DE CETTE GAZETTE ◀

 

Miniature + images :

Merci aussi à toutes les personnes qui ont aidé les rédacteurs dans la collecte des informations.

☛ Prochaine Gazette (#11) le 21 janvier 2017 ☚

Swainyy_ le 24 Décembre 2016 à 18:05

Joyeux Noël à vous Epicubien/ Epicubienne ! <3

Fusionix le 24 Décembre 2016 à 18:09

Bon ok je suis un rageux. Je rage intensément à l'heure où j'écris ça. J'aurais aimé qu'il y ait plus de Mentions Honorables comme dans la chaîne YouTube WatchMojo...

Fusionix le 24 Décembre 2016 à 18:10

Mais bon félicitations aux gagnants ^^

Vashira le 24 Décembre 2016 à 18:06

Jeyjay aux gagnants des concours ;)

MrFunnySheep le 24 Décembre 2016 à 18:06

Gé-nial !
Merci pour tout ce que vous faites pour les joueurs Epicube :)
Bonne fêtes ;D

Gwendalavir le 24 Décembre 2016 à 18:08

Ahah merci pour le prix, et joyeux Noël à tous ;) !

Jofrosty le 24 Décembre 2016 à 18:11

Joli Gazette ! Maintenant voici la question du Frosties : À quand les Helpeurs Franco- Norvégien qui savent bien parler anglais ? ( Oui je le suis ) Merci pour cette gazette et bravo à ceux ayant gagnes les concours et même à ceux ayant participés !

MrFrosties
Chef de la guilde Golden_Octopus

robot275 le 24 Décembre 2016 à 18:12

Note aux joueurs : le sujet sur les résultats des concours TS arrive dans quelques minutes ! :D

Ben_La_Terreur le 24 Décembre 2016 à 18:32

Bonsoir,
Tout d'abord, félicitations à tous les gagnants des différents concours Forums et Twitter ! Ce fut un véritable plaisir d'y participer.

Venons-en au vif du sujet, en entamant le commentaire de cette Gazette par les quelques fautes relevées :
• « c'est ce que l'on croît » -> Il ne faut pas l'accent circonflexe car "croît" vient de "croître" et non de "croire".
• « Trois d'entre-eux » -> Il me semble (mais je peux me tromper !) que le trait d'union n'a pas lieu d'être ici.
• « et que nous avons particuièrement apprécié » -> D'une part il manque un "L" à "particuLièrement", et d'autre part, il faut un "S" à "appréciés" puisqu'il s'accorde avec le CDV "que" remplaçant "les textes".
• « avec des personnages tel que » -> Il faut un "S" à "tels" puisqu'il renforce "des personnages".
• « ç'eut été un plaisir » -> Il faut un accent circonflexe sur le "û" puisqu'il s'agit ici d'un conditionnel passé (deuxième forme) et non d'un passé antérieur.

À part cela, c'est encore une fois un excellent numéro ! J'aime beaucoup les intégrations (page du forum, graphiques,...) ainsi que les en-têtes spéciales Noël. L'histoire élaborée par le biais de la réclamation du Père_Nowel est assez marrante et bien trouvée. Bref, j'adhère !

Hâte de pouvoir lire le prochain numéro de la Gazette fin janvier, bonnes vacances et surtout :
Joyeux Noël et bonne année !

-Ben

Tart' le 24 Décembre 2016 à 19:28

Salut, fautes corrigées (pour la plupart). Pas du même avis pour l'accord d'"apprécié", étant donné que dans le contexte il s'agit de l'auxiliaire "Avoir" et que pour le "nous" ça ne se conjugue pas au pluriel.
Disons qu'entre "Nous sommes appréciés" et "Nous avons appréciés", il y a une petite erreur qui pique les yeux.

Mais merci pour ton commentaire, une fois de plus. :)

Ben_La_Terreur le 25 Décembre 2016 à 11:19

Yep, on écrit "nous avons apprécié" mais on écrit "les erreurs que nous avons appréciées", puisque le CDV est avant. C'est le cas ici.

De rien, sinon :)

Etrenak le 27 Décembre 2016 à 09:40

CDV ?
C'est le COD (Complément d'Objet Direct)

Ben_La_Terreur le 27 Décembre 2016 à 10:12

COD = CDV (Complément direct du verbe)

Zephkial le 24 Décembre 2016 à 18:49

Gg aux autres participants ! ^^

Busunako le 24 Décembre 2016 à 18:58

Bonsoir ! J'ai un petit mot pour le concours de graphisme, oui j'ai participé et oui vous pouvez dire que je rage ^^
Mais "le thème du concours étant "Décembre sur Epicube"" je vois pas trop Epicube sur le 2 et le 3 (sauf pour les grade dans le cadeau mais bon voila quoi)

Voila voila ^^

Vashira le 25 Décembre 2016 à 08:59

Personnellement j'aime pas celui de Spyrials, il nous apprends juste qu'il sait utiliser un rig qui ici est le Aniswij, il n'a même pas extrudé ses personnages.

Speedkill709 le 24 Décembre 2016 à 19:07

Pour ce qui est du concours de graphisme, je trouve que les deux derniers du top 3 ne reflètent pas plus que ça Epicube, autant le premier a parfaitement su le représenter mais pour les deux autres j'avoue que j'ai du mal :/ Pour les autres concours, bravo à tous et joyeux Noël :D

Bersiak le 24 Décembre 2016 à 19:07

Bon article, encore plus appréciable à lire quand on voit qu'on est premier du concours d'écriture :D

Novarteez le 24 Décembre 2016 à 20:09

Hey Bersiak, j'ai vraiment aimé ton texte, tout comme le reste du jury, tu t'en doutes bien. Bien écrit, sans trop de détails, mais avec une ambiance vraiment bien marquée, qui dénonce les injustices, un peu comme dans la réalité. De même, un style d'écriture et une ponctuation, qui donne de la vie, du réalisme et de l'action au texte ^^ Bravo et Joyeux Noël à tout le monde !

LaPtiteVolta le 24 Décembre 2016 à 19:20

Merci à tous le jurys de m'avoir élue "Coup de Coeur", cela me touche beaucoup !
C'est un super cadeau de Noël !

guermas le 24 Décembre 2016 à 23:34

Super gazette surtout le réclam xD

lychee le 25 Décembre 2016 à 01:29

Skylouna c'est un mec ? O_O
Bon arcticle ;)

Soniq le 25 Décembre 2016 à 10:12

Félicitations aux participants des concours Forum ! :3
(Je suis 2ème, pas mal)

Nivlhacker le 25 Décembre 2016 à 12:28

Oh tiens, des réductions sur la boutique :D
(dommage que ça ne soit pas à -70%, mais on ne peut pas tout avoir je suppose)

LowyWolf le 25 Décembre 2016 à 22:30

Félicitations aux gagnant(e)s !!
Joyeux Noël !
PS : Sympa la gazette hors série qui va sortir =)
Bonne soirée;-)

FireAlpha le 26 Décembre 2016 à 11:50

Super gazette ! :D
Cependant, en tant qu'immense fan de Star Wars, je me permets juste de dire que les Star Destroyer de la map Sheep Wars appartiennent à la République Galactique et non à l'Empire ^^ Ceux de la République sont de classe Venator (ceux présents sur la map) tandis que l'Empire, qui succède à la République, les a améliorés en Imperial Star Destroyer.
Bref j'ai plus parlé de Star Wars que du thème de cette gazette mais ça, je tenais vraiment à le dire ^^

Marchombre le 30 Décembre 2016 à 13:27

excellent copier-coller je te félicite!

Boorizz le 26 Décembre 2016 à 13:16

Superbe édition spéciale de la gazette, c'est un plaisir à lire !
Félicitations pour tout le travail fourni.

SlimyFire le 26 Décembre 2016 à 14:59

Et bah moi j'ai fais tout les concours et j'en ai pas gagner un seul :c !


Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.